Actualités

Les élections législatives 2022 : scrutin, découpage électoral et résultats

Le 19 juin dernier s’est tenu le deuxième tour des élections législatives 2022. Les résultats sont pour le moins inattendus. Le président de la République n’obtient pas le nombre de députés nécessaire pour lui garantir une majorité absolue à l’Assemblée Nationale.
Petite aparté : les seniors se rappelleront sans doute le deuxième mandat de François Mitterrand, dans les années 1988, qui avait dû gouverner le pays avec seulement 275 députés.

Avant tout commentaire, intéressons-nous, en premier lieu, aux coulisses des élections législatives.

Les élections législatives en France : Scrutin majoritaire à deux tours et circonscriptions électorales

Les élections législatives sont destinées à élire, pour 5 ans, les 577 députés de l’Assemblée nationale.

Les candidats à la députation sont élus dans le cadre d’un suffrage universel direct, sur la base d’un scrutin majoritaire à deux tours.

Pour remporter la députation dans leur circonscription, les candidats doivent réunir, lors du premier tour, un nombre de voix suffisant (au moins un quart du total des électeurs inscrits) et plus de 50% des suffrages exprimés.

A défaut, un deuxième tour est organisé entre les candidats ayant au moins obtenu les voix de 12,5 % des électeurs inscrits.
Le candidat qui recueille la majorité relative des suffrages exprimés siègera à l’Assemblée nationale.

Petite parenthèse sur le découpage électoral des élections législatives 2022 :

Les départements sont découpés en tranche de 125 000 habitants correspondant chacune à une circonscription. Le principe est simple : 1 député par circonscription.

 Les 577 circonscriptions se répartissent comme suit :

 

  • France Métropolitaine : 539 députés

(Les départements de moins de 125 000 habitants élisent un seul parlementaire)

  • Départements et régions d’Outre-Mer : 19
  • Collectivités d’Outre-Mer : 8
  • Français de l’étranger : 11

 

Elections législatives 2022 : des résultats inédits

La majorité présidentielle n’obtient que 245 députés contre les 289 attendus pour prétendre à une majorité absolue à l’Assemblée nationale.
Alors qu’une partie des électeurs redoute une gouvernance complexe voire impossible, d’autres voient là l’expression d’une véritable démocratie où chaque projet de loi devra être débattu, négocié en amont entre les différents protagonistes du paysage politique français.

Au-delà de toutes ces considérations, n’oublions pas que 53,77 % des électeurs ont boudé les élections législatives 2022.

L’avenir nous le dira !

Nous vous invitons à découvrir la suite de cette aventure électorale dans notre article consacré au nouveau visage de l’Assemblée Nationale.