Actualités

Comment lutter contre l’isolement des personnes âgées ? le logement intergénérationnel à Montpellier

Même si le logement intergénérationnel est apparu il y a quelques années, il se présente comme une solution enrichissante à plusieurs niveaux pour lutter contre l’isolement des personnes âgées.
Nous avons, en ce sens, décidé de parler de la cohabitation entre jeunes et seniors non pas comme une thématique originale mais comme une véritable actualité, à travers un exemple concret à Montpellier, grand centre universitaire en France.

Le principe du logement intergénérationnel consiste à proposer une forme de cohabitation à l’instar de la colocation entre seniors mais différente dans son principe : une personne âgée héberge un jeune, souvent étudiant, sous certaines conditions.

La loi Elan du 23 novembre 2018 définit précisément les modalités du Contrat de Cohabitation Intergénérationnelle.

Les modalités du contrat de cohabitation intergénérationnelle entre jeunes et personnes âgées

Le contrat de cohabitation intergénérationnelle donne la possibilité aux seniors de plus de 60 ans de proposer la location ou la sous-location d’une partie de leur domicile à des personnes entre 18 et 30 ans et ce quel que soit le type de logement, privé ou social.

Une seule condition est demandée aux personnes âgées locataires souhaitant partager leur appartement ou leur maison : prévenir le propriétaire qui ne peut refuser.

La durée du contrat sera à déterminer librement entre les deux parties, seul un préavis d’un mois est imposé.

La loi prévoit le versement d’une indemnisation modeste d’hébergement sous forme de loyer modéré. Dans les faits, certains étudiants bénéficient même d’une gratuité totale. Quelle que soit la formule, une contrepartie sous forme de « menus services sans but lucratif » est souvent conclue entre les deux parties.

Une clause encadrée par la loi définit ces tâches ou ces engagements qui ne doivent en aucun cas s’apparenter à des prestations professionnelles pouvant « empiéter » dans le champ du code de travail.
Par exemple, ces « menus service » peuvent inclure notamment l’engagement du jeune à assurer une présence le soir, la nuit, sur des périodes définies.

Montpellier, comme partout en France, de nombreuses associations se sont créées en vue d’organiser cette solidarité intergénérationnelle à travers la mise en relation des jeunes et de personnes âgées, le suivi de la cohabitation…

Pour ce faire, une Charte Nationale de la Cohabitation Intergénérationnelle a été officiellement promulguée par arrêté du 13 janvier 2020.
Elle définit ainsi les missions de ces associations telles que s’assurer de la nature des tâches demandées à l’étudiant, vérifier les conditions de logement, cerner les attentes des personnes âgées et les besoins des étudiants…

Le logement intergénérationnel …bien plus qu’une réponse à l’isolement des personnes âgées

Les avantages pour les jeunes et les étudiants sont évidents, financiers, pratiques mais pas que…

Prenons le cas concret d’un étudiant en médecine au campus Arnaud de Villeneuve à Montpellier. N’étant pas originaire de l’Hérault, ni du Languedoc Roussillon et pouvant difficilement cumuler un job d’étudiant avec ses études, il lui fallait trouver un logement peu onéreux, au calme.
Pouvoir être hébergé chez une personne âgée à Montpellier lui a permis par ailleurs de ne pas vivre seul, livré à lui-même et de donner une autre dimension à son quotidien, allant dans le sens de son projet professionnel : s’occuper des autres !

 

En plus de palier le problème de l’isolement, la cohabitation avec une personne jeune apporte un élément de réponse à la question de la perte d’autonomie et contribue au maintien à domicile notamment pour les personnes en perte de mobilitéSécuriser son logement pour conserver son autonomie, aménager sa salle de bain avec une douche sécurisée pour personnes en perte de mobilité, ne dispensent pas du réconfort et du soulagement de la présence d’une tierce personne.

Le logement intergénérationnel fait écho à une époque où petits, grands et aînés habitaient sous le même toit, où la solidarité entre générations se jouait au sein de la cellule familiale.
Ne serait-ce pas ici un moyen de renouer avec la tradition d’un lien entre jeunes et seniors qui tend à se perdre ? et pourtant indispensable d’un point de vue sociétal !

 

Comment s’organise la cohabitation solidaire et intergénérationnelle sur Montpellier ?

Voici quelques adresses ou coordonnées de structures à connaître sur Montpellier :

  • Colocation-adulte.fr : une structure spécialisée dans le secteur du logement et de l’hébergement solidaire

 

  • Adil34.org

L’antenne Adil (Agence Départementale d’Information sur le Logement) de l’Hérault se situe à Montpellier. Vous pourrez les joindre au 04 67 55 55 55.

Notons également le rôle de l’association nationale Famidac représentant les accueillants familiaux et leurs partenaires (Famidac.fr), même si ses missions dépassent le cadre du simple logement intergénérationnel.

Notre exemple de Montpellier illustre parfaitement les atouts du logement intergénérationnel ne serait-ce qu’au niveau de la solitude, de l’isolement des personnes âgées mais également du devenir de nos jeunes et de nos étudiants.

Quant à connaître les équipements Vital de confort et de bien-être à prévoir au domicile des personnes âgées…les équipes Vital seront ravies de vous renseigner sur notre numéro vert :