Guides pratiques

Que faire si votre pension de retraite comporte des erreurs?

La cour des comptes de la sécurité sociale a relevé pour l’année 2020 une augmentation des erreurs relatives à la liquidation des prestations au titre des retraites ; 1 retraité sur 6 serait concerné par une retraite incomplète ou inexacte.

Alors, si vous aussi êtes impacté, que pouvez-vous faire si votre pension de retraite comporte des erreurs ?

 

Vous avez plus de 55 ans et vous préparez votre retraite

Depuis l’instauration du droit à l’information sur la retraite (DAI), vous êtes supposé recevoir tous les 5 ans un relevé d’information de situation (RIS) qui reprend tous les éléments servant de base au calcul de vos droits et ce quels que soient les régimes auxquels vous avez cotisé.

L’année de vos 55 ans, vous avez reçu une Estimation Indicative Globale qui sera renouvelée à 60 ans, 65 ans et 70 ans selon la date de liquidation de votre retraite.

 

Nous attirons votre attention sur la nécessité d’une bonne vérification de ce document sur lesquels des erreurs ou des oublis se glissent très fréquemment. Vous pourrez demander leur rectification auprès des caisses de retraites concernées en envoyant les justificatifs nécessaires.

Juste avant de partir avant la retraite

Vous recevez une notification de retraite : vous serez à même de contester toute inexactitude de votre pension de retraite (à l’exception des fonctionnaires dont le délai de réclamation diffère) :

  • auprès de la Commission de Recours Amiable (CRA) dans les deux mois suivant la réception de cet avis si l’erreur concerne le régime général,
  • dans les 5 ans auprès de votre caisse de retraite complémentaire.

Vous êtes à la retraite

Un dispositif vous permet de réclamer réparation, sur les 5 dernières années, suite à une pension erronée.

Quoi qu’il en soit, sachez qu’à défaut d’une démarche amiable auprès des différents organismes ou commissions, vous aurez le loisir de saisir le tribunal judiciaire.


Quelles sont les erreurs les plus fréquentes pour le calcul d’une retraite

Les risques d’erreur concernent essentiellement les événements liés au déroulé de votre carrière :

  • les périodes d’interruption d’activité non prises en compte alors qu’elles ouvrent pour la plupart le droit à cotisation : congés maladie, congés maternité, chômage…
  • les départs à l’étranger,
  • les changements de statut professionnel,
  • etc.

Vous suspectez une erreur sur votre pension de retraite ? Premier reflexe : consultez le site sécurisé inforetraite.fr et/ou adressez-vous directement à vos caisses de retraites.

Une question sur les monte-escaliers ou les douches sécurisées Vital ? les conseillers Vital vous répondent sur le numéro vert :

 numero-vert